Skip to main content

Stéphane Dion, député

Search stephanedion.liberal.ca

Merci de visiter mon site Web. J’espère que vous pouvez prendre quelques instants pour fureter, pour en apprendre davantage sur moi et sur ce que je fais pour les habitants de St-Laurent-Cartierville. J’ai hâte de prendre connaissance de vos préoccupations et de vos idées sur les moyens de bâtir un Canada meilleur, un Canada qui montre l’exemple au monde.

Épluchette de Blé d’Inde Annuelle

Posted on 20 août 2014 | No Comments

Chers amis,

Pour la 18e année consécutive, c’est avec grand plaisir que je vous invite au Parc Caron, à Saint-Laurent, le 24 août 2014 pour déguster du blé d’Inde et des boissons rafraîchissantes en famille, avec des amis et entre concitoyens. Cette activité familiale gratuite, qui aura lieu de 13h00 à 15h00, sera pour moi une opportunité très attendue de rencontrer les résidents d’un comté qui m’est si cher.

Si vous avez des questions, ou si vous êtes intéressé à nous aider en tant que bénévole, n’hésitez pas à contacter mon équipe au (514) 335-6655. Elle se fera un plaisir de vous assister.

Au plaisir de vous y voir nombreux,

Stéphane Dion
Poster Épluchette 2014

Comment le gouvernement Harper embrigade l’histoire canadienne

Posted on 19 août 2014 | No Comments

Chers amis,

Le Huffington Post du 15 août 2014 et Le Devoir du 19 août 2014 ont publié un texte où je dénonce la manipulation de l’histoire que fait le gouvernement Harper et demande à ce dernier de rétablir le Prix Thérèse-Casgrain du bénévolat. Veuillez trouver ce texte ci-dessous.

Comme toujours, j’aurai grand plaisir à lire vos commentaires!

Stéphane Dion

 

——————–

Comment le gouvernement Harper embrigade l’histoire canadienne

Stéphane Dion

Député fédéral de Saint-Laurent – Cartierville

Porte-parole libéral pour le Patrimoine canadien

 

La cavalière transformation du Prix Thérèse-Casgrain du bénévolat en un Prix du Premier ministre a été, à juste titre, critiquée de toutes parts. Outre la prétention du geste, il s’agit là d’un affligeant manque de respect pour le rôle historique qu’ont joué, au Québec comme partout au Canada, Thérèse Casgrain et les autres championnes du mouvement d’émancipation des femmes. Mais ce geste est une manifestation de plus de ce que l’historien Yves Frenette appelle « l’embrigadement du passé canadien par le gouvernement de Stephen Harper ».

Cet « embrigadement » vise à imprimer, dans la mémoire collective, la conception sélective et étriquée de l’histoire canadienne que s’en fait le Premier ministre. Dans cette conception, une féministe progressiste comme Thérèse Casgrain cadre mal. Voilà pourquoi Stephen Harper l’évacue pour lui superposer sa propre image.

Dans la même veine, ce gouvernement :

  • efface, sur un billet de banque, les visages de Thérèse Casgrain et de cinq autres célèbres féministes canadiennes;
  • retire (jusqu’à tout récemment) du hall du ministère des Affaires étrangères, deux chefs-d’œuvre d’Alfred Pellan au profit d’un portrait de la reine Elizabeth II;
  • engouffre trente millions de dollars dans une hyperbolique commémoration de la guerre de 1812 tout en sabrant les instruments de notre mémoire et de notre savoir : archives, bibliothèques, parcs nationaux, programmes d’études canadiennes, statistiques, instituts de recherche, radio-télévision publique …
  • émascule notre musée des civilisations de réputation mondiale et le métamorphose en un musée canadien de l’histoire qu’il prive d’une des missions fondamentales d’un tel musée : favoriser la compréhension critique de l’histoire;
  • alloue à des thèmes militaires les deux tiers de la contribution de Patrimoine canadien au financement du 150è anniversaire de la Confédération;
  • s’arrange pour qu’à la Société du Musée canadien de l’histoire, huit activités sur dix (soit près de 85 % de son financement autorisé) mettent l’accent sur la guerre;
  • consacre à des thèmes militaires deux tiers des illustrations de son guide de citoyenneté pour les nouveaux Canadiens;
  • ignore le trentième anniversaire de la Charte canadienne des droits et libertés; etc…

En somme, il passe l’histoire du Canada à sa moulinette idéologique.

Il faut rendre hommage au courage et aux sacrifices de nos militaires, passés et présents, et souligner leur essentielle contribution à la paix et à la démocratie. C’est un devoir solennel. Mais il faut aussi souligner les autres aspects marquants de l’histoire canadienne.

Le 150è anniversaire de la Confédération canadienne est presque là et ses préparatifs traînent la patte. Monsieur Harper et sa ministre du Patrimoine, Shelly Glover, se montrent incapables d’insuffler à cet anniversaire une orientation précise. On peut craindre qu’encore une fois, ils s’en tiennent à présenter les faits d’armes du Canada et qu’ils passent sous silence l’ensemble de ce qui fait que notre pays est source d’espoir et d’envie dans ce monde : notre promotion de la justice, de la démocratie, de la concorde des peuples, de la prospérité, de la justice sociale, de l’égalité des chances, de la santé de la planète, du progrès scientifique et technologique, de la création artistique et culturelle.

Il faut que ça change. Il faut que ce que fait le gouvernement pour sauvegarder et promouvoir le patrimoine canadien reflète de nouveau, de manière franche et fidèle, la diversité de la culture, de la population et de l’histoire du Canada. Et pour commencer, pourquoi ne pas rétablir les Prix Thérèse-Casgrain du bénévolat ?

 

 

La sécession et les vertus de la clarté

Posted on 24 juillet 2014 | No Comments

Bonjour à tous,

L’avis rendu en 1998 par la Cour suprême du Canada relativement à la sécession du Québec ne vaut juridiquement que pour le Canada. Pourtant, il a une portée universelle et il pourrait aider de nombreux pays à résoudre, dans la justice et dans la paix, des situations très délicates créées par les pressions sécessionnistes. C’est ce que je fais valoir dans le texte que vient de publier la Revue de droit d’Ottawa dans les deux langues officielles. En attendant que celui-ci soit disponible sur le site internet de la Revue (http://www.rdo-olr.uottawa.ca/), vous le trouverez en français en format PDF ici: RDO-OLR – La sécession et les vertus de la clarté (Envoyé 21072014).

J’attends vos commentaires avec impatience!

Stéphane Dion

 

Le gouvernement conservateur force Radio-Canada/CBC à effectuer d’autres compressions

Posted on 26 juin 2014 | No Comments

MONTRÉAL – Le porte-parole libéral responsable du patrimoine canadien et des langues officielles, Stéphane Dion, a fait la déclaration suivante aujourd’hui concernant les coupes additionnelles que […]

Read more

Période de Questions: langues officielles (19 juin 2014, Chambre des communes, Parlement du Canada, Ottawa)

Posted on 20 juin 2014 | No Comments

Bonjour à tous, À la période des questions du 19 juin 2014, j’ai interrogé la ministre du Patrimoine canadien Shelly Glover sur l’inaptitude du gouvernement conservateur […]

Read more

Période de Questions: Retard des préparatifs du 150e de la Confédération (18 juin 2014, Chambre des communes, Parlement du Canada, Ottawa)

Posted on 19 juin 2014 | No Comments

Chers lecteurs, Lors de la période des questions du 18 juin 2014, je me suis inquiété de l’inexplicable retard pris par les préparatifs du 150è anniversaire […]

Read more

Période de Questions: respect du jugement de la CSC (17 juin 2014, Chambre des communes, Parlement du Canada, Ottawa)

Posted on 19 juin 2014 | No Comments

Bonjour à tous, Le 17 juin 2014, mon collègue Sean Casey, député libéral de Charlottetown, et moi-même avons demandé au ministre de la Justice, Peter McKay, […]

Read more

Rapport complémentaire libéral, examen de l’industrie canadienne de la musique par le comité permanent du patrimoine canadien

Posted on 13 juin 2014 | No Comments

Bonjour à tous, Le 1er novembre 2013, comme porte-parole libéral pour le Patrimoine canadien, j’ai invité le Comité permanent de la Chambre des Communes sur le […]

Read more

Période de Questions: Les Conservateurs et l’économie (9 et 10 juin 2014, Chambre des communes, Parlement du Canada, Ottawa)

Posted on 12 juin 2014 | No Comments

Bonjour à tous, Le 9 et le 10 juin 2014, mon collègue Ralph Goodale et moi-même avons interrogé le gouvernement à propos de la performance médiocre de […]

Read more

Juan Carlos d’Espagne: Un héros de la démocratie

Posted on 11 juin 2014 | No Comments

Bonjour à tous, Voici un texte publié dans La Presse du 7 juin et sur le site web du Macleans le 9 juin dans lequel je souligne […]

Read more

Connectez-vous avec Stéphane

Contact

440-750, boul. Marcel-Laurin
Saint-Laurent, (QC) H4M 2M4
Tél / Tel : (514) 335-6655
Tlcpr / Fax : (514) 335-2712
stephane.dion.c1@parl.gc.ca